Actualités

Chantier école : Les élèves du lycée de Neuvic au Pont Est

Lundi 02 Février 2021, une trentaine d’étudiants de 1ère année de BTS Gestion et Protection de la Nature (GPN) du Lycée Henry Queuille de Neuvic ont procédé à des travaux sur le site des « Prairies humides du Pont Est » à Saint-Merd-les-Oussines (19), au coeur du site natura 2000 des landes et zones humides de la Haute-Vézère.

Il s’agit de la quatrième année d’intervention consécutive des étudiants sur le site. Chaque année, les travaux de bucheronnage ont pour objectif de rouvrir le fond tourbeux qui s’est progressivement boisé avec le temps, en l’absence de pâturage d’entretien.

Tantôt encadrants, tantôt opérateurs, les étudiants sont mis en situation afin d’appréhender les différents aspects (techniques, pratiques, organisationnels…) liés à la gestion d’un chantier en milieu naturel. Il s’agit souvent, pour une partie d’entre eux, du premier chantier en milieu naturel.

Différentes techniques de bucheronnage sont mises en œuvre en fonction des essences rencontrées : Les bouleaux sont coupés au pied ; les saules sont quant à eux taillés en têtard pour limiter leur emprise au sol.

 

Finalement, les objectifs sont remplis, tant pour le Conservatoire qui a pu bénéficier de travaux de qualité tout en valorisant le site d’un point de vue pédagogique, que pour les étudiants qui se sont appliqués à respecter le cahier des charges et les consignes de sécurité.

Le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle Aquitaine tient à remercier les étudiants pour la qualité du travail effectué, de surcroît avec les conditions climatiques capricieuses le jour du chantier !

Plus généralement, le Conservatoire remercie l’ensemble des étudiants de BTS et leurs professeurs qui ont œuvré au cours de ces quatre années. L’objectif est désormais atteint puisque les travaux entrepris permettront cette année d’entreprendre la création de parcs de pâturage, favorables à l’entretien de ces milieux à enjeu.

 

Un chantier participatif sera vraisemblablement organisé à l’automne prochain afin d’accompagner la conduite des arbres en têtards… et toutes les bonnes volontés seront les bienvenues !



Revenir